Le tourisme durable

Le tourisme durable

atdPeut-on partir se prélasser au soleil sans se soucier du sort des populations des pays que l’on visite et essayer de comprendre la culture de l’autre ? Le « tourisme durable », qui se veut à la fois social, éthique et solidaire, est en plein essor.

Ceux qui s’intéressent au sujet disposent d’une abondante littérature à ce sujet sur Internet (1). Deux textes de référence sont en ligne: la Charte du tourisme durable, signée à la conférence de Lanzarote en 1995 et le Code mondial d’éthique du tourisme, qui date de 1999. « Les acteurs du tourisme et les touristes eux-mêmes se doivent de porter attention aux traditions ou aux pratiques sociales et culturelles de tous les peuples », souligne ce code. On trouvera aussi de nombreuses analyses pour préparer le Sommet de Johannesburg.

Les associations françaises participent naturellement à ce débat. L’association Les Acteurs du Tourisme durable effectue un travail de veille et d’observation sur le tourisme durable. Le Comité 21 a décidé de croiser et de renforcer deux de ses domaines historiques d’expertise : le tourisme durable et l’accompagnement aux Agenda 21.L’objectif de ce réseau est d’accompagner les communes et stations touristiques dans l’élaboration de leur Agenda 21 en y intégrant des actions liées au tourisme durable.

Alternatives Économiques n° 205 – juillet 2002

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s